Connexion
  • contact
    Contactez-nous
    Lundi-Vendredi: 9:00 — 18:00 Samedi: 10:00 — 17:00
    59 Avenue Abi Zamaa El Balaoui
    3100 Kairoua
    Tel: Tél: 77 288280 Fax: 77 288 244
    27 90 77 82

    Email: mariembahloul@yahoo.fr

Tél: 77 288280 Fax: 77 288 244
27 90 77 82

F.Roblot

  • Les aminosides sont des molécules naturelles  ou  semi-synthétiques de petite taille.
  • · Les aminosides  inhibent la synthèse des protéines bactériennes en  agissant  sur la sous unité 30S l’ARNr , ils sont rapidement  bactéricides, concentration dépendants, avec un effet post antibiotique prolongé.
  • · Les aminosides agissent sur  les cocci gram positif, les entérobactéries,  Pseudomonas, Acinetobacter et mycobactéries.
  • ·Les Streptocoques et entérocoques présentent une résistance de bas niveau aux aminosides, l’association avec un antibiotique qui agit sur la paroi (b-lactamines)permet à l’aminoside d’atteindre le ribosome  et permet  une synergie de l’association.
  • ·Les aminosides ne sont pas absorbés par voie entérale, la fixation aux protéines est faible.
  • ·         Les taux tissulaires sont globalement inferieurs aux taux sériques. Sauf dans la cavité péritonéale, liquide pleural, péricardique, et parenchyme pulmonaire.
  •  Les taux tissulaires sont très élevés dans le cortex rénal et le liquide synovial.
  • ·La demi-vie est 2h
  • · Les aminosides sont éliminés 80% par voie rénale inchangés et biologiquement actifs
  • ·Leurs effets secondaires :
    1.  La néphrotoxicité est  indépendante de la concentration du pic, pour la minimiser : il est souhaitable de prescrire une dose journalière unique et  une durée de traitement <5jours, éviter chez le sujet âgé ou IR
    2.  La toxicité cochléovestibulaire favorisée par le traitement prolongé >7jours
© 2014 Labo Mariem Bahloule Powred by Sama Consulting, all rights reserved.